Jump to content
  • Il est INDISPENSABLE de se relire avant et après avoir édité un post et de procéder aux corrections nécessaires ! Merci.
  • Dernière ligne droite pour le GB#6 Vietnam ! fin de ce GB le 10 décembre prochain !
  • Cloture du Grand Projet Corsair 2020 fin décembre 2020 !
  • Astuces pour la Photo-Découpe

       (6 reviews)

    Bonjour à tous,

     

    A l'occasion de mon post sur le U BOOT type VII C/41 j'ai eu quelques remarques et interrogations sur la pose d'éléments en photodécoupe minuscules. En effet, certaines pièces ont moins de 1 mm carré de surface et à mettre en place sur la tranche. Je reconnais que parfois cela a été chaud patate. Mais avec un peu de méthode et les outils adaptés, on s'en sort honnêtement.

     

    Je vous propose de voir en détail les moyens que j'utilise et la manière de s'en servir. Il y a surement d'autres méthodes qui fonctionnent tout aussi bien, celle ci me convient totalement.

     

    Le matériel dont je dispose

     

    200325093315790801.thumb.jpg.561029f430d04fbef9bd98bad96e6263.jpg

     

    Tout d'abord le casque loupe qui contient 5 lentilles différentes : 1, 1,5, 2, 2,5 et 3,5. Il y a deux emplacements de fixation des lentilles, ce qui fait qu'en installant deux lentilles, je peux aller jusqu'à X6

     

    200325093540967445.thumb.jpg.43cdf7cef37a1549a01f252e88123c31.jpg

     

    Un autre outil indispensable : la troisième main. C'est en quelque sorte un mini étau, très stable qui permet de recevoir la pièce sur laquelle on va poser la PE, de l'orienter dans tous les sens pour avoir le meilleur axe de travai.

     

    200325093749873574.thumb.jpg.32b20aac778f6d5b566252a3e658f6ce.jpg

     

    Autre élément primordial, les outils de préhension.

     

    200325093859771649.thumb.jpg.887442e3160579b28abe12a776332461.jpg

     

    De gauche à droite :

     

    une pince brucelle au bout extrafin, j'attire votre attention sur le fait que l'on peut se piquer facilement avec cette outil ; J'en ai fait l'expérience plusieurs fois :pleur4: . J'ai vu que ces pinces sont proposées par Closter dans sa liste de base de matériel.

     

    La seconde est une pince à bec fin aussi de marque Tamiya, la plus fine de chez Tamiya. Je l'ai photographiée pour que vous puissiez comparer.

     

    200325094213790185.thumb.jpg.7160efda6b347ac984893058452c6968.jpg

     

    J'attire aussi votre attention que lorsque l'on maintien une pièce fine avec une pince brucelles, la pression exercée sur la pièce doit être légère, sinon, adieu Berthe, la pièce est propulsée on ne sait où et pour la retrouver 😡

     

    Un autre outil dont je ne saurai plus me passer : un crayon à mine de cire.

    A l'origine, c'est un outil utilisé dans la joaillerie afin de pouvoir positionner les minuscules pierres précieuses dans leur emplacement sans les échapper. C'est plus efficace qu'une estompe gommée, car le pouvoir adhésif est plus important tout en étant très léger.

    Il se taille avec un taille crayon dés que la pointe est émoussée. Vous connaissez la cire, elle a un côté légèrement adhésif, et ce crayon permet de déplacer, positionner et maintenir les minuscules éléments de PE avec une grande précision sans endommager la pièce. Ce crayon de cire est proposé pour 2, 3 euros par Greenstuff World et est maintenant disponible chez Oups.

     

    200325094742296834.thumb.jpg.12dd680f7a8b28347f2c2ba44190948e.jpg

     

    Autres éléments incontournables : les colles.

     

    200325095439768413.thumb.jpg.f26730273bc5c529a2011a597f3034f4.jpg

     

    Par expérience, je n'utilise plus que la colle 21 car malgré une contenance importante si l'on prend soin de nettoyer l'embout et de tapoter verticalement le contenant, sa durée de vie est très longue, je vais toujours jusqu'au bout du contenu. Par forte température, un stockage dans le bas du réfrigérateur. 👍

     

    Deux types de colles , la classique et la prise lente pour des montages difficiles. J'utilise aussi un accélérateur de colle Cyanoacrylate Deluxe. Il y a des collages délicats qui nécessitent que l'opération aille vite par risque de déplacer la pièce à coller. J'utilise une seringue avec une fine aiguille qui permet de positionner précisément l'accélérateur.

     

    Concrètement : la pièce plastique est maintenue par la troisième main dans la bonne position ; on applique le strict nécessaire de colle, on positionne la pièce avec la pince ou le crayon à cire, si on est droitier (de la main droite bien sûr), et de la main gauche on approche la seringue : une à deux gouttes et c'est fait, prise instantanée.

     

    Un autre petit truc : des petits bouts de papier absorbant.

     

    200325095901308639.thumb.jpg.e4aab3804ba8912da37d4c682c5af5f5.jpg

     

    Lorsque l'on applique la colle, on se limite rarement à l'application afin de ne pas risquer un manque de collage. Le principe de la Cyano est le suivant : en pressant les pièces ensembles, c'est l'absence d'air qui provoque la prise immédiate à l'endroit du contact. Par contre autour de la surface de contact, la Cyano ne prend pas tout de suite. Il suffit donc d'approcher délicatement un petit bout de papier absorbant, et par capillarité, une grande partie de l'excédent de colle sera aspiré, facilitant à postériori les taches de finition.

     

    Derniers outils : les applicateurs de colle.

     

    200325100327970831.thumb.jpg.33a7e04b4010d3dbfe10c53d4c119071.jpg

     

    J'utilise uniquement ces deux outils. Je n'utilise plus les cure dents , je vous expliquerai pourquoi.

     

    Le premier outil, à gauche est un manche au bout duquel, il y a une sorte de fourche qui emprisonne la colle et qui permet de la re-délivrer en entrant au contact de la surface choisie. J'avais acheté cela, il y a plus d'une dizaine d'année et j'ai compris tout de suite. L'embout en forme de fourche, n'est ni plus ni moins q'une aiguille de couturière qui a été sectionné au niveau du chas. Alors pas la peine d'acheter : un manche d' X-Acto, demander à madame une aiguille, un petit coup de pince coupante dans le chas et l'outil est prêt. C'est comme cela que je remplace mon embout de collage aujourd'hui.

     

    Le deuxième outil : c'est une sorte de "cure dent" proposé à la vente par Ammo Mig. C'est pas donnée (Dans les 10 euros si je me souviens bien), c'est en laiton, hyper fin et c'est à vie. Il y a 3 cures dents pour ce prix là, ça peut servir aussi à faire des micro rayures en chipping.

     

    J'ai fait un comparatif avec le cure dent bois :

     

    le premier point fort est que c'est inusable. VS le cure dent bois que l'on jette presque à chaque fois (pas très écolo).

     

    Le second est une économie sur la colle : beaucoup plus fin, on prend moins de colle, donc aussi beaucoup plus précis.

    Vous l'avez surement déjà remarqué, avec un cure dent bois, à la première prise de colle avec un nouveau cure dent bois, on ne peut rien déposer, le bois a tout absorbé, il faut réitérer deux fois l'opération. Au bout de quelques applications, la colle a séché sur le cure dent bois, on jette car plus précis.

     

    Le troisième point est : un coup de flamme de briquet sur la pointe du cure dent laiton comme sur l'aiguille de l'applicateur et plus de colle, un petit coup de chiffon et/ou d'abrasif et c'est tout neuf.

    Edited by Clostermann


    Copyright: Plastikdream (c) Reproduction interdite

    User Feedback

    Create an account or sign in to leave a review

    You need to be a member in order to leave a review

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now

    Thierry Negrello

      

    Bonsoir Thierry,

    Très instructif ce tuto. En ce moment je monte le cokpit de mon Spitfire Revell et des minuscules pièces, il y en a !

    Bon jusqu'à présent, pas de perte. 

    Je vais noter tous ces petits outils et je vais de ce pas les collecter. 

    Madame va perdre une aiguille.

     

    Thierry, merci ! 

    Link to comment
    Gérard Parmast

      

    Merci pour le tuto,  je vais faire un essai, et j'espère le réussir.

    Encore merci

     

    Link to comment
    Pascal Meyer

       2 of 2 members found this review helpful 2 / 2 members

    Bonjour Thierry,

    Merci pour ce tuto.

    Débutant, je les dévore tous, ayant hâte d'apprendre, mais aussi désireux de m'améliorer.

    Je voudrais juste donner un avis par rapport à la pince "brucelles". Dans la préhension il est difficile de doser sa force et j'ai déjà vu des pièces s'animer d'une envie de fuite instantanée...

    Pour les toutes petites pièces, dont on parle ici, j'ai essayé la pince, dite "inversée". Et là, c'est plus "doux". Et une fois la pièce bien saisie, elle ne bouge plus...

    Mais cela ne change rien au fond de ton sujet, très sympa, et très utile.

    Merci encore...

    Link to comment

    Salut Thierry,

    Merci pour le tuto, ça me rassure,car justement,je vais commencer un kit EDUARD avec de la PE 

    et je n'étais pas trop rassuré.

    Je pense qu'avec de la patience(le maitre -mot du maquettiste)ça vas aller.😉😉

    Link to comment

    Très utile, j'ai très peu de temps pour le moment à consacrer à la maquette mais là je viens de rentabiliser ce timing .

    Un grand merci

    DOM

    Link to comment

×
×
  • Create New...